Guide pour faire un menu aux petits oignons

On n’a qu’une fois la possibilité de faire une bonne première impression, alors puisque votre menu est le premier contact avec vos clients, autant qu’il soit bien fait.

1. La composition


Pour faire un menu, il faut faire à manger. Mais, pas la peine d’en faire des tonnes, privilégiez la qualité à la quantité. Il vaut mieux proposer peu de plats qui sont très bons plutôt beaucoup de plats de qualité moyenne.


2. Les formules


À la base d’un menu, on retrouve forcément plusieurs plats, plusieurs accompagnements, plusieurs boissons, plusieurs desserts et parfois plusieurs entrées. Pourtant, ce ne sont pas les véritables stars des menus. Mettez-vous à la place de vos clients, imaginez pouvoir prendre ce que vous voulez à un prix plus avantageux. Le rêve n’est-ce pas ? Et bien c’est à ça que servent les formules.


3. La cohérence


Le nom que vous allez donner à vos plats n’est pas un détail négligeable. Bien au contraire, optez pour des intitulés qui marqueront les esprits ! Faites également en sorte que tous vos intitulés soient écrit de la même manière. Par exemple, si vous voulez proposer “Le Burger du Chef”, et un autre burger avec du bacon, appelez-le “Le Burger Bacon”.
Vos descriptions de plats doivent également être rédigées avec la même syntaxe entre les différents plats. Plus elles sont précises, plus elles donneront faim :

Le Burger du Chef Pain buns boulanger, Steak 120g, Oignons frits, Cheddar fondu, Sauce du Chef, Cornichons, Salade, Tomate


4. Combler toutes les attentes


Et si on veut un burger avec une viande bien saignante ?
Et si il manquait juste 1 tranche de bacon pour que ce burger soit la perfection absolue.
Et si le steak 120g semble un peu petit, pourquoi ne pas proposer la version XL avec un steak 180g ?
Vous l’aurez compris, il faut proposer à vos clients des options de personnalisation des plats. Proposez des extras, des tailles différentes, des garnitures, des cuissons différentes, des options végé… Tout le monde y trouvera son compte.


5. La présentation


Bravo ! Votre composition est faite. Vous pouvez maintenant réfléchir à comment rendre ça joli. Un menu qui donne envie reflète aussi la qualité de votre cuisine. Vous êtes un food truck alors vous avez de nombreux moyens d’afficher votre menu.

On vous a sélectionné quelques exemples :
Menu papier des Fishtons (food truck partenaire basé à Lille)
Site : https://les-fishtons.fr/
Instagram : https://www.instagram.com/lesfishtons/#


Menu tiré d’un modèle Canva de @ruisaxila
Ce menu vous donne un autre exemple de disposition et de visuel qui peuvent être utilisés


Image IStock, crédits : Jossfoto


Image IStock, crédits : Juanmonino


Les points clés à retenir :
  • Identité : le menu doit toujours être en adéquation avec votre food truck. On doit pouvoir y retrouver votre identité graphique.
  • Lisibilité et organisation : vos plats sont répartis en catégories pour qu’on puisse savoir où chercher et trouver ce que l’on veut très vite.
  • Cohérence : vous voulez mettre plusieurs illustrations ou photos ? Faites en sorte qu’elles aient le même style.
  • Un élément que vous souhaitez mettre en avant plus que les autres ? Plusieurs options s’offrent à vous : encadrés, soulignage, surlignage, taille, placement… mais, n’abusez pas des effets.


6. La cerise sur le gâteau ?


Vous avez l’impression que votre menu ne se démarquera pas après avoir suivi toutes ces étapes ? On a encore quelques conseils pour vous. C’est parfois le détail qui fait toute la différence.
Dans les menus des restaurants, tout est fait pour que vous dépensiez plus :
  • Beaucoup de personnes ont tendance à regarder en premier le coin en haut à droite d’un menu papier. Vous trouverez donc souvent les offres phares des restaurateurs à cet endroit.
  • Plus le plat est cher, plus la description est complète et détaillée. Il s’agit ici d’essayer de “justifier” le prix du plat.
  • Une série de plats avec un prix rond suggèrent qu’il s’agit plutôt de plats haut de gamme. Tandis qu’une série de plats avec des prix à virgule suggèrent plutôt des offres avantageuses.
  • Si vous mettez un plat plutôt cher au dessus de plats moins chers, ça donne à ces derniers l’impression d’être plus abordables.

N’abusez pas de ces techniques, au risque de réduire à néant vos efforts précédents.

On arrive déjà à la fin de cette liste, la Food Truck Agency espère qu’elle vous a apporté des ressources nécessaires pour améliorer ou créer votre menu.

Vous n'êtes toujours pas inscrits sur notre plateforme ? Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour y remédier.